Pourquoi est-ce-que le salaire peut varier du salaire d'un collègue fixe?

1/02/2017

Lorsqu’on regarde le salaire net mensuel des travailleurs intérimaires, on constate qu’il est plus élevé que celui de leurs collègues liés par un contrat de travail fixe. Comment cela se fait-il ?

1. Le salaire mensuel net des travailleurs intérimaires semble plus élevé

Cela est dû au fait que le pécule de vacances est versé à d’autres moments. Les employés intérimaires reçoivent chaque semaine le simple et le double pécule de vacances en plus de leur salaire de base, ce qui n’est pas le cas des employés bénéficiant d’un contrat fixe. Cela donne l’impression que les intérimaires sont mieux rémunérés, mais il n’en est rien.

Le pécule de vacances des employés liés par un contrat de travail fixe est versé directement par l’(les) employeur(s) pour qui ils ont travaillé dans le courant de l’exercice social. Les employés en contrat fixe reçoivent leur simple pécule de vacances au moment où ils prennent leurs vacances : ils touchent donc leur salaire comme d’habitude. De nombreuses entreprises optent pour le versement du double pécule de vacances à tous les travailleurs au même moment, généralement en mai et en juin. Les employés intérimaires reçoivent chaque semaine le simple et le double pécule de vacances en plus de leur salaire de base. Pour les ouvriers (intérimaires), le pécule de vacances est versé en juin par l’Office national des vacances annuelles.

2.  Prime de pension

Les travailleurs intérimaires occupés dans un secteur où il existe un deuxième pilier sectoriel, peuvent prétendre à une  prime de pension. Cette prime doit être versée lors de chaque paiement de salaire.

3. Le précompte professionnel varie

Le précompte professionnel est un acompte sur l’impôt sur les revenus qu’un travailleur doit payer. Il est retenu chaque mois par l’employeur sur la rémunération imposable. Le montant dépend entre autres du nombre d’enfants à charge et de la situation familiale.

Chez les travailleurs fixes, le précompte professionnel se situe autour de 30 %, en fonction de leur situation personnelle. En revanche, les travailleurs intérimaires peuvent déterminer d’un commun accord avec leur agence d’intérim le montant du précompte professionnel qui sera retenu sur leur salaire. Le taux de précompte professionnel minimum légal est de 11,11 %.  Dans le secteur, il est convenu de prélever un taux de 18 %.  Mais pour éviter les mauvaises surprises lors du décompte de l’impôt sur les personnes physiques, nous conseillons d’augmenter ce pourcentage. Si les travailleurs intérimaires le demandent explicitement, le pourcentage peut être plus élevé.
L’avance sur les impôts peut donc varier entre les travailleurs fixes et les travailleurs intérimaires, mais en définitive, tout le monde paie le montant d’impôts correct.

Source : jobat.be


retour au sommaire
© FGTB Interim