Vos droits

En tant que travailleur intérimaire, vous êtes un travailleur à part entière. Mais un intérimaire se distingue d’un travailleur fixe par son statut spécifique et temporaire qui entraine certains droits spécifiques. Et il est important de les connaître. Que faire quand vous tombez malade ou en cas d’accident de travail ? Cotisez-vous également pour la retraite ? Et les primes et les jours fériés rémunérés, cela compte-t-il aussi pour vous ? Trouvez les articles que vous cherchez via les filtres ou regardez dans nos archives extensives.

Que voulez-vous en savoir plus?

Tous à contrat de travail

Un contrat de travail n’est pas un détail. Il stipule noir sur blanc en quoi consiste votre travail et la rémunération reçue pour celui-ci, avec d’autres données importantes. Signez toujours avant de commencer !

  • Chaque mission intérim doit avoir un contrat de travail. Cela veut dire que cinq missions journalières doivent être accompagnées de cinq contrats de travail !
  • À partir du 1er octobre 2016, le contrat doit être signé avant de commencer la mission.
  • À partir de cette date, vous pouvez également travailler avec des contrats électroniques que vous signez avec votre carte d’identité (votre eID) ou avec un code que vous êtes le seul à connaître.
  • Via ‘Interim@Work’, vous pouvez vérifier quelles prestations ont été déclarées auprès de l’ONSS.

Articles connexes

Plus d'articles
© FGTB Interim