« Citez-nous trois défauts que vous avez ? » Nous connaissons tous cette question type posée lors d’un entretien d’embauche. Mais quelle est la bonne réponse?

16/09/2015

Lors d’un entretien d’embauche, l’employeur veut obtenir le plus d’information possible sur vous: combien d’expérience vous avez, vos points forts, de quoi vous êtes fiers? Mais également: quels sont vos points faibles, quels sont vos défauts?

Voici six conseils pour vous aider à formuler facilement une réponse à cette question épineuse, sans perdre l’opportunité de décrocher le job.

  1. Préparez-vous bien avec un stylo et du papier.
     
  2. Evitez des clichés comme « je suis perfectionniste » ou « je travaille trop ».
     
  3. Réfléchissez à vos points faibles. Pensez aux jobs précédents, à vos études, au volontariat que vous avez fait, … Quelles étaient les difficultés que vous avez rencontrées ? Quel retour avez-vous reçu ? Notez les situations qui vous viennent à l’esprit.

Par exemple : « Mon patron précédent a attiré mon attention sur le fait que je ne disais rien pendant les réunions d’équipe. C’était comme si je n’étais pas intéressé, ce qui n’était pas du tout le cas. Il est vrai que je ne parle pas facilement en groupe. »

  1. Expliquez par la suite comment vous avez géré ce point faible ou comment vous voulez le gérer à l’avenir. De cette manière vous montrez que vous avez évolué ou que vous êtes prêt à travailler sur vous-même.

Par exemple : “Pour vaincre ma timidité à parler en groupe, je me suis obligé de prendre la parole au moins une fois à chaque réunion.”

  1. Choisissez des défauts qui sont pertinents pour le job. En effet, l’employeur veut pouvoir apprécier si vous convenez pour le job ou pas. Si l’info n’est pas pertinente, elle n’est pas utile.
     
  2. Répétez votre réponse quelque fois à voix haute.
     

Source: VDAB MagEzine septembre 2015


retour au sommaire

Tags: Faits divers

© FGTB Interim