Au niveau mondial, seulement ¼ des travailleurs a un contrat fixe

21/05/2015

L’Organisation Internationale du Travail (l’OIT) a effectué une étude relative aux différents types de contrats de travail rencontrés dans le monde. Il semble que le contrat de travail classique, à temps plein et à durée indéterminée, soit de moins en moins dominant dans le paysage industrialisé (occidental). Dans les pays en voie de développement ou émergents, la majorité des travailleurs ne se voit jamais offrir un emploi fixe. Dans les pays européens, dont la Belgique, un emploi fixe reste pourtant la norme.

Nous avons résumé pour vous les résultats, parfois choquants :

 
  • ¼, ou 26,4%, de tous les emplois, au niveau mondial, est régi par un contrat de travail fixe.
  • Dans les pays industrialisés occidentaux, ce nombre augmente jusqu’à 75 ou 80%.
  • En Belgique, le score est élevé avec 75,6% de contrats fixes et 24,4% de contrats temporaires.
  • En conséquence, nous sommes classés comme l’une des meilleures régions au monde, après la Norvège le Danemark et l’Allemagne.
  • Les Etats-Unis sont le leader absolu en matière de contrats fixes. C’est surprenant !
  • Dans les pays émergents, comme la Chine et l’Inde, les contrats fixes sont pratiquement inexistants. 90 % des travailleurs travaille avec un contrat temporaire ou même sans contrat. Pensez aux travailleurs agricoles dans les régions rurales.

Comme quantité de travailleurs vivent dans une situation précaire au niveau de l’emploi, l’inégalité salariale augmente dans le monde. Et avec un contrat temporaire, on gagne de moins en moins.

Les revenus des travailleurs qui ont un emploi fixe sont restés relativement stables ces dernières années, tandis que les travailleurs temporaires ou informels ont vu leurs revenus baisser.
Ce rapport de l’OIT confirme donc la mission de la FGTB Intérim. Un contrat fixe reste notre objectif pour tous les travailleurs !

Source: De Standaard, 19/05/2015

retour au sommaire
© FGTB Interim