Un intérimaire, peut-il être engagé dans une entreprise en grève ?

19/11/2014

Découvrez toutes les infos à propos les intérimaires dans des entreprises en grève.

Non, les intérimaires ne peuvent pas servir à casser une grève. En conséquence, en cas de grève dans une entreprise, des intérimaires ne peuvent pas y être envoyés ou poursuivre leur mission.

Cette interdiction est fixée dans la CCT 108.

 

 

 

 

 

 

 

Cette interdiction doit-elle être strictement interprétée ?

 

Il en va de la protection du droit de grève. Raison pour laquelle les syndicats interprètent cette interdiction au sens strict.

  • Même lorsqu’un nombre limité de travailleurs est en grève, aucun intérimaire ne peut travailler.
  • Toutes les formes d’arrêt de travail sont considérées comme grève, sauf les grèves du zèle ou les actions de désorganisation.
  • L’interdiction vaut uniquement pour les sites touchés par une grève. Elle vaut en outre uniquement pour la catégorie de travailleurs concernée. Ainsi par exemple si les ouvriers sont en grève, des employés intérimaires peuvent travailler.

 

Que faire en cas que l’entreprise où vous travaillez est en grève ?

 

En cas de grève, l’entreprise utilisatrice doit en informer l’agence d’intérim qui doit tout mettre en œuvre pour rappeler ses intérimaires immédiatement. Naturellement, il ne peut pas y avoir non plus de nouveaux intérimaires qui arrivent dans cette entreprise.

Si malgré tout l’entreprise ne respecte pas cette interdiction, les intérimaires peuvent exiger un contrat à durée indéterminée auprès de cette entreprise.

Un intérimaire qui fait la grève à naturellement droit à une allocation de grève !


retour au sommaire

Tags: Faits divers

© FGTB Interim