La période d’essai : Ne vous laissez pas surprendre !

10/04/2018

Si vous commencez à travailler quelque part au statut d’intérimaire, vous devrez généralement aussi prester une période d’essai.

Pendant cette période d’essai, les deux parties (employeur et intérimaire), peuvent mettre un terme au contrat de façon unilatérale, sans préavis ou paiement.
Ne vous faites donc pas avoir !

Dans un contrat de travail préimprimé, la période d’essai sera généralement de trois jours. Toutefois, les intérimaires ont tout à gagner à bien vérifier la longueur de cette période d’essai. Pour un contrat journalier, il n’est pas possible de vous imposer une période d’essai de trois jours.
Il est également important qu’il ne soit presté qu’une seule période d’essai par mission. Dans le cadre de la même fonction, au même poste de travail et chez le même employeur, il n’est donc pas possible de vous faire prester des périodes d’essai successives !  


retour au sommaire

Tags: Faits divers

© FGTB Interim