Presque 1 Belge sur 4 (23%) souhaite changer de job pour travailler plus près de son domicile

21/09/2015

C’est ce qui ressort d’une étude du prestataire de service RH Securex menée auprès de presque 1.700 salariés. Il s’agit surtout des personnes travaillant à Bruxelles. Le temps qu’il leur faut pour se rendre au travail est presque deux fois plus long que la moyenne des belges, qui passent déjà 54 minutes sur la route pour se rendre au travail et en revenir.

En dehors des personnes voyageant quotidiennement à Bruxelles, les employés ayant des enfants sont plus enclins à changer de travail pour travailler plus près de leur domicile, tout comme les cadres et les employés. Surtout le temps de trajet, et non plus la distance, constitue le principal facteur déterminant lors de l'évaluation de la contrainte liée aux déplacements entre le domicile et le lieu de travail.

En vue du temps de trajet qui est souvent long en Belgique, un quart des salariés songe à changer de job pour le raccourcir. Il va de soi que celui qui a un temps de trajet long, est plus enclin à chercher un autre travail. En effet, pas moins de 43 pourcent des personnes ayant un trajet de plus d’une heure, veulent changer leur travail pour un poste plus près de leur domicile.

Une solution pourrait être que le salarié décide lui-même où et quand il travaille. Pour l’instant, seulement 30% des salariés décident où ils travaillent et 31% quand ils travaillent. 17% peuvent décider eux-mêmes de ces deux facteurs. 56% disent de ne pouvoir décider d’aucun des deux.

Source: De Redactie, 16/09/2015


retour au sommaire
© FGTB Interim