Vous travaillez comme intérimaire et vous vous cassez la jambe pendant vos vacances au ski. Et maintenant ?

2/04/2015

Chaque année, des milliers de skieurs se cassent la jambe ou le bras. Des membres indispensables pour pouvoir travailler ! Mais que se passe-t-il si vous travaillez à ce moment comme intérimaire ?

Un intérimaire a également droit à une rémunération hebdomadaire garantie. Si ...

  • la période dans laquelle vous tombez malade ou vous avez un accident est au cours d’un contrat de travail
  • vous avez une ancienneté d’au moins 1 mois dans l’agence d’intérim

alors l’agence d’intérim vous paie ce salaire garanti (plusieurs contrats journaliers ou hebdomadaires successifs peuvent être additionnés pour arriver à un mois d’ancienneté. Attention, si votre travail intérimaire est interrompu pendant plus de sept jours, votre ancienneté s’annule).

Cependant, ce droit à une rémunération hebdomadaire garantie est limité à la durée du contrat de travail, après quoi l’intérimaire doit se contenter d’une indemnité à charge de la mutualité. Celle-ci s’élève à 60 % de votre salaire brute.

Il est important que vous informiez immédiatement l’agence d’intérim de votre absence. Dans les deux jours qui suivent, un certificat médical doit être fourni à l’agence d’intérim. De même pour tout prolongement d’incapacité de travail, vous devez comme intérimaire mettre au courant votre agence d’intérim, ainsi que fournir un certificat médical de prolongement.

Toutefois, si vous faites du ski entre deux contrats intérim, vous serez immédiatement à charge de la mutualité.

Téléchargez notre brochure « maladie » pour connaître tous les détails !

Avez-vous des questions à propos de votre contrat d’intérimaire? Contactez votre délégué FGTB, envoyez-nous un mail ou venez nous voir dans un de nos bureaux régionaux !


retour au sommaire
© FGTB Interim